Burkina : L’AJCEB organise un forum sur l’entreprenariat

In A la Une, Entreprendre au Quotidien, Evènements

L’Amical des Jeunes Commerçants et Entrepreneurs du Burkina (AJCEB) tient ce samedi 21 juillet 2018 à Ouagadougou, un forum sur l’entreprenariat des jeunes au Burkina Faso autour du thème : « Jeunesse entrepreneuriale, quel avenir pour les PME/PMI ? ». Cette association entend, à travers ce forum, déceler les besoins des jeunes, trouver des solutions à ces besoins et consigner toutes ces solutions dans un rapport qui sera transmis à la présidence du Faso, au premier Ministère et à l’assemblée nationale.

L’AJCEB depuis sa création en mars 2017 s’est donné pour objectif de créer des actions pour le développement durable et la solidarité, d’œuvrer pour le réel épanouissement de la jeunesse, de travailler pour donner des opportunités à la jeunesse et aux hommes d’affaires, de promouvoir le développement à travers l’entreprenariat.

Aziz Nignan, SG, prote-parole de l’AJCEB

Le forum qu’elle organise ce jour aura pour ambition de susciter la rencontre du monde entrepreneurial burkinabè, ce qui sera source de nouveaux liens entre les nombreux acteurs qui seront associés à cet évènement. Il sera question de créer un cadre favorable à l’expression des besoins des participants sur les questions liées à l’exercice de leurs activités ; de créer désormais une interface crédible en charge de leur gestion. Toutes ces questions, à en croire Aziz Nignan, Secrétaire Général (SG), et porte-parole de l’AJCEB, seront adressées à un panel d’experts en vue de l’obtention des réponses adéquates.

« Il n’est pas facile d’entreprendre au Burkina Faso. Il n’est pas facile de murir les idées. Il faut avoir la volonté et lutter sans désespérer. Tous ceux qui ont réussi ont une histoire. Tous ce que nous avons comme projet, il faut lutter pour les mettre en œuvre. Il ne faut pas désespérer car un jour viendra où quelqu’un vous tendra la main pour la réalisation de ses projets », a conseillé Aziz Nignan, aux différents participants à ce forum. Il a indiqué qu’à l’issue de ce forum, un rapport sera déposé au cabinet du président du Faso, au premier ministère, à l’Assemblée nationale, au Ministère du commerce de l’industrie et de l’artisanat et au ministère de la jeunesse. Une copie de ce sera également envoyée au président de la Chambre de commerce.

Jacqueline Ilboudo/Kaboré, Chargée de mission auprès du ministère de la Jeunesse qui a patronné la première édition de ce forum a représenté le ministre de la jeunesse à l’ouverture du forum. Dans son allocution, elle dit être convaincue que « le développement de notre pays dépend de la capacité de nos jeunes à entreprendre », parce qu’à l’entendre, l’entreprenariat est un moteur de croissance économique en ce sens qu’il est créateur d’emploi et de richesses pour le Burkina et pour les Burkinabè. Aussi, selon elle, l’entreprenariat favorise l’innovation et contribue par là-même au rayonnement du Burkina. « Nous croyons que l’innovation, si elle est portée par des jeunes entrepreneurs burkinabè que vous représentez ici, va contribuer au rayonnement du pays à l’international », a-t-elle dit, avant de préciser que l’entreprenariat fait émerger des solutions adaptées aux réalités locales. Le ministère de la jeunesse, à travers ses propos, a promis son accompagnement et ses encouragements à cette jeunesse qui œuvre dans le domaine de l’entreprenariat.

Marcel SINKA, conseiller technique du ministre en charge du commerce

Marcel Sinka, conseiller technique du ministre du commerce, représentant le ministre du commerce, parrain de la cérémonie, a pour sa part indiqué que ce forum dont l’ambition est de susciter la rencontre du monde entrepreneurial burkinabè, sera sans nul doute source de nouveaux liens entre les acteurs qui seront associés à cet évènement. Il permettra de créer un cadre favorable à l’expression des besoins des participants sur les questions liées à l’exercice de leurs activités. « Mon département en charge du commerce, d’industrie et de l’artisanat du Burkina Faso sera le reflet du degré d’innovation et de pragmatisme que vous influez dans ses actions », a-t-il rapporté les propos du ministre du commerce qu’il représente à cette cérémonie.

L’AJCEB dit être aujourd’hui confronté à de nombreuses difficultés dont le manque de financement pour la réalisation de ses activités économiques. L’association lance donc un appel aux autorités et aux opérateurs économiques du pays, d’avoir un regard sur cette jeunesse entreprenante car « c’est ensemble que nous bâtirons un empire économique solide ».

Armand Kinda

Entrependreaufaso.com

You may also read!

Tigme Zama, le vendeur de digital de bétail

De son vrai nom Ibrahim NEBIE, Tigme Zama est un jeune entrepreneur qui force l'admiration par sa combativité et

Read More...

Entreprenariat : Dieudonné le pneumaticien

Dieudonné NEYON gagne sa vie en fabriquant des chaussures à partir de pneus usés de camion remorque. Originaire de

Read More...

Le leadership se conjugue de plus en plus au féminin

Apres la Cote d’Ivoire, c’est au tour du Burkina Faso d’accueillir la première édition du Forum pour l’Emploi et

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Entreprendre au Faso

GRATUIT
VOIR