Entreprenariat : « Dans l’écosystème entrepreneuriale, il faut commencer petit pour grandir » dixit Landry Sabedar Somda

In A la Une, Baromètre, Entreprendre au Quotidien

Les entreprises agro-sylvo-pastorales concernent le domaine de l’agriculture et l’agroalimentaire l’élevage. Sur le plan économique, l’agriculture est l’activité dominante. Les cultures vivrières occupent la première place avec des terres emblavées. Outre la production végétale, l’élevage et la transformation constituent des activités importantes dans l’économie. Les pâturages sont encore relativement assez abondants avec d’énormes possibilités d’entreprendre dans ce domaine.

La transformation agroalimentaire créé plus de la valeur ajoutée aux produits locaux.
Cependant, les acteurs de ce secteur ont beaucoup de problèmes à résoudre et d’amélioration à faire.

Le consultant en entreprenariat appliqué à l’agro-sylvo-pastoral est le faiseur de pluie pour une entreprise. C’est un profil polyvalent dont la compétence consiste à apporter des solutions à diverses problématiques devant lesquelles une entreprise est confrontée.

Pour son rayonnement, une entreprise fait appel à un consultant en la matière pour assurer le pilotage de leur stratégie de management, l’accompagner dans la prise de décisions stratégiques et lui apporter l’entière satisfaction découlant d’une grande performance.

Avec une polyvalence irréprochable et des compétences managériales de très haute performance, le consultant en entreprenariat appliqué à l’agro-sylvo-pastoral apporte son savoir-faire dans le domaine stratégique et managériales comme dans le cas de d’amélioration de la performance opérationnelle, d’optimisation du système d’information, de la mise en œuvre de projets de transformation et de transition en management des organisations.

C’est ainsi que Landry S. Somda, consultant en droit privé des affaires et fiscalité, consultant en entreprenariat appliqué à l’agro-sylvo-pastoral apporte sa touche dans ce secteur. Juriste d’affaire de formation, il est Consultant-chef des travaux à l’Institut en Management & Training (IMAT). Ce leader associatif et investisseur à SOFATO s’est spécialisé en entreprenariat appliqué en agro-sylvo-pastoral, pas seulement parce que, dit-il, c’est l’un des secteurs porteurs, offrant plus d’opportunités d’affaires. « C’est un secteur où très facilement, un jeune peut très bien s’épanouir.

Il faut aussi dire que ce secteur est un secteur de passion pour moi » a-t-il révélé. Pour lui, les acteurs de ce secteur font face souvent à d’énorme difficultés. Pourtant, ils sont appelés à réaliser des progrès. Disposant d’un certain nombre de compétence technique et professionnelle, Landry S. Somda contribue aussi à la résolution de certains problèmes. D’où l’intérêt pour ce secteur.

Selon M. Somda, l’entreprenariat appliquée à l’agro-sylvo-pastoral consiste à apporter une idée de projet à vocation d’entreprise de croissance soit dans le domaine de l’agriculture et/ou l’agroalimentaire et/ou l’élevage. « En tant que consultant en entreprenariat appliquée à l’agro-sylvo-pastoral, je fais des appuis conseils aux entrepreneurs dudit secteur », a-t-il indiqué.

En plus de la consultation, il donne aussi des formations notamment sur la gestion du projet agricole. « Il y a un incubateur agrikoura, qui m’a appelé pour développer ce module, le management, le management des entreprises, le droit foncier, le droit de la propriété industriel, l’intelligence économique et la veille stratégique, etc. », a précisé le consultant soulignant qu’il fait aussi « des orientations, de l’assistance technique et des mises en relation d’affaire ».

Effet, pour tout accompagnement il essaie de catégoriser les entrepreneurs, en fonction de leur étape d’évolution. La première catégorie c’est ceux-là qui sont porteurs d’idée de projet en phase de maturation. La deuxième catégorie concerne les porteurs de projet, qui ont déjà commencé à développer des prototypes. La troisième catégorie, ce sont des porteurs de projet déjà en activité. Cela sous-entend qu’ils ont déjà des entreprises fonctionnelles. « Donc pour chaque catégorie, il y a un accompagnement sur mesure qui lui est affecté. Mais avant de commencer un accompagnement, je fais toujours un diagnostic ou un audit. Il faut dire que mes consultations sont toujours accessibles au grand nombre car j’évolue suivant l’esprit d’innovation sociale », a-t-il affirmé.

En tant que formateur, il a apporté son expertise lors du programme « MAHNA Inspire » au sein du Tiers Lieu MAHNA à Ouagadougou, qui est une couveuse facilitant l’insertion professionnelle des jeunes notamment en entreprenariat. Cela a été une très belle expérience pour lui et un certificat de reconnaissance en sa qualité de facilitateur exemplaire en entreprenariat lui a été décerné.

Pour un jeune qui est vraiment convaincu de son idée de projet, dynamique, motivé et ayant une vision désirant bâtir sa carrière professionnelle en entreprenariat agro-sylvo-pastoral, « ma porte lui est grandement ouverte ». Par ailleurs, il se dit être entièrement disponible pour accompagner ces modèles de jeunes. Comme quoi, c’est un travail qu’il abatte au quotidien et invite les jeunes à ce secteur « très vierge et qui ne nécessite pas forcément un investissement colossal ». « Et comme conseils que je donne à tout jeune s’approchant de moi, dans l’écosystème entrepreneurial, il faut toujours commencer petit, pour grandir », a-t-il conseillé.

Youssouf KABDAOGO
infowakat.net & entreprendreaufaso.com

You may also read!

Entreprenariat : « J’ai décidé de devenir mécanicien et, aujourd’hui, je le suis » Moise Namoano

Une dizaine d’année plus tôt, il en rêvait. La détermination et la rencontre de « bonnes personnes » aidant, à 26

Read More...

Entreprenariat : Zibdon ecoservices pour des WC écologiques et connectés

Zibdon ecoservices est une société des droits burkinabè créée en 2019, exerçant dans le domaine de l’eau et l’assainissement,

Read More...

Entreprenariat : D’ici 10 à 15 ans, la société coopérative veut être le plus grand employeur après l’Etat Burkinabè

La société coopérative « bâtir l’avenir » est une coopérative à base agricole, envisageant investir dans tous les secteurs

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Entreprendre au Faso

GRATUIT
VOIR