Entreprenariat : Le e-commerce impose une nouvelle tendance aux Burkinabè

In A la Une, Annonces emplois, Entreprendre au Quotidien

Le domaine de la technologie à connu un grand boom depuis maintenant quelques années, favorisant l’avènement de nouvelles pratiques dans les différents domaines d’activités, tout en imposant des principes. Vu ces avancées fort notables, avoir de nos jours un smartphone et la connexion à l’internet devient alors nécessaire, voire impératif.

Ainsi dans ce sens, la refonte du système commercial ne s’est pas faite aussi attendre dans cette mutation technologique ! on passe une fois de plus du commerce traditionnel à cette fois ci un « commerce de proximité en ligne ». Pour ne pas être en marge du nouveau système, nombreux sont les particuliers, ou gestionnaire de lieux de commerce qui sont maintenant dans la vente en ligne. De cette pratique alors, découle tant bien les avantages mais aussi les inconvénients dans le sens entrepreneurial.

Le développement du e-commerce s’est fait rapidement et presque de manière inopinée au Burkina Faso. De nos jours qui parle de boutique de commerce, parle également de site de commerce en ligne. C’est une nouvelle stratégie développée par les gérants d’office de vente d’articles divers, qui s’inscrit dans la logique de l’évolution des réseaux sociaux. Il s’agit en effet pour ces derniers de disposer d’un espace de vente virtuel sur lequel les articles sont proposés et mis à la disposition des clients. La plupart du temps, cet e-commerce est mené via les réseaux sociaux ; les canaux les plus utilisés sont Facebook.

En effet depuis quelques années la plateforme Facebook s’est forgé une autre utilité ; précédemment utilisé comme site de rencontre et d’échange, il passe désormais à un site sur lequel on peut créer on peut créer son entreprise virtuelle et vendre ses produits en ligne à des clients. L’avantage sans conteste de ce canal de commerce est qu’il permet à la fois de toucher de nombreux clients en des zones diversifiées et partout dans le monde, moyennant cependant quelques frais.

Il faut noter qu’une grande majorité des burkinabè ont adopté ce système, et ont tendance à faire désormais leurs achats en ligne, pour éviter de se déplacer, comme l’affirment certains.

C’est aussi un moyen efficace de se procurer des articles hors du Burkina Faso et une occasion pour les commerçants de se rapprocher de leurs clients, tout comme le font les vendeurs ambulants !

Le e-commerce a favorisé l’expansion des services de livraison

Un autre canal qui est aussi utilisé, c’est le réseau social WhatsApp ; pour ce cas précis, il s’agit pour les promoteurs, disposant d’un numéro de téléphonie de créer un compte WhatsApp sur lequel les divers articles sont exposés pour les clients ayants obtenus et enregistrés le numéro. Elle présente tout de même une autre option qui permet de rassembler plusieurs personnes au sein d’un groupe virtuel et dans lequel groupe les articles sont proposés aux membres.

Il faut cependant noter que les articles qui sont en général proposés dans le e-commerce sont en majorité les appareils électroménagers, les vêtements, les accessoires de téléphone portable et autres appareils.
Au pays des hommes intègres, certains particuliers ont eux, décidé de se lancer et de se spécialiser dans cette nouvelle tendance. On constate fréquemment sur le net l’existence de sites burkinabè uniquement dédiés à la vente en ligne. Le procédé mis en avant est le suivant : ‘‘il s’agit de prendre la marchandise chez une tierce personne et la proposer à son audience et marchander les coûts’’.

C’est un développement qui est appréciable, du moment qu’elle participe à la création et à l’offre d’emplois, via les services de livraison. En effet après avoir payé un article en ligne, il faut se faire livrer son colis. C’est alors là qu’interviennent les services de livraison. Ces services sont encore nouveaux au pays des hommes intègres. Introduit depuis seulement quelques années, les offres de service dans la livraison ont connu une mutation accélérée ; dans la ville de Ouagadougou, on dénombre en tout une dizaine de sociétés créées uniquement à cet effet.

Ces sociétés sont une grande opportunité en termes d’offre d’emplois. A titre illustratif certains emploient de nombreux jeunes qui, au quotidien font le tour de la ville pour les livraisons de marchandises diverses.

De ce fait, les boutiques physiques comme les sites de vente en ligne s’offrent ces différents services pour davantage se rapprocher de la clientèle, moyennant des frais en fonction de la distance parcourue.

Alex SOME
Infowakat.net & Entreprendreaufaso.com

You may also read!

Entreprenariat : « J’ai décidé de devenir mécanicien et, aujourd’hui, je le suis » Moise Namoano

Une dizaine d’année plus tôt, il en rêvait. La détermination et la rencontre de « bonnes personnes » aidant, à 26

Read More...

Entreprenariat : Zibdon ecoservices pour des WC écologiques et connectés

Zibdon ecoservices est une société des droits burkinabè créée en 2019, exerçant dans le domaine de l’eau et l’assainissement,

Read More...

Entreprenariat : D’ici 10 à 15 ans, la société coopérative veut être le plus grand employeur après l’Etat Burkinabè

La société coopérative « bâtir l’avenir » est une coopérative à base agricole, envisageant investir dans tous les secteurs

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Entreprendre au Faso

GRATUIT
VOIR